LA SAGA DES ROBIN – Bienvenue à la maison, Marie-Amélie ! (I-2)

La saga des ROBIN, un feuilleton généalogique romancé
Livre 1 Marie-Amélie MINADET – Épisode 2
Bienvenue à la maison, Marie-Amélie !
Azay-sur-Thouet, Deux-Sèvres, vendredi 1er octobre 1847

Hippolyte Alphonse Frappier, l’administrateur de l’hospice de Niort, regarde en souriant les premiers pas de Marie-Amélie. Tout ceci n’est pas encore très stable, mais la petite semble avoir de la volonté, se relève quand elle tombe, s’accroche à ce qu’elle trouve pour éviter la chute et poursuivre son chemin.

Elle a désormais un an et c’est la coqueluche de l’hospice. Elle est grande pour son âge, et en avance. Sa vivacité et son charme ont fait fondre tout le monde dès les premiers jours et personne ne s’est pressé de vouloir la placer depuis qu’elle a été trouvée exposée à la tour de l’hospice l’an passé.

Mais aujourd’hui, c’est le grand jour. Elle quitte l’hospice. Le lendemain de son premier anniversaire. Enfin… plutôt celui de son exposition à la tour de l’hospice.

« Monsieur l’administrateur, les Carré sont là !  » Ça s’agite soudainement dans le hall de l’hospice. Alphonse s’approche de Marie-Amélie, lui caresse la joue, la prend dans ses bras, la regarde et la tend à la soeur qui vient d’annoncer la nouvelle. Le petit baluchon est prêt lui aussi. Il contient la brassière bleue en laine de mérinos, bien sûr.

Jean Carré apparaît dans l’encadrement de la porte, son chapeau à la main, qu’il triture nerveusement. Il ne vient pas souvent à la grande ville, et a encore moins l’habitude de parler à des sommités comme Monsieur l’Administrateur. La toute petite silhouette de Marie Magdelaine, sa femme, se profile derrière lui, très timidement.

AD79 – Mariages SECONDIGNY

Natif de Viennay, à côté de Parthenay, Jean a presque quarante ans. Il connaît déjà bien les tragédies de la vie, puisque Marianne, sa première femme est décédée à l’âge de vingt huit ans, il y a cinq ans. Il s’est remarié presque aussitôt, quelques mois plus tard, avec Marie-Magdelaine de onze ans sa cadette qu’il a rencontrée à Secondigny, où il avait fini par s’établir avec Marianne et leur fille Marie Félicie* qui décédera peu de temps après sa mère.

Aujourd’hui, cantonnier, il cultive aussi son lopin de terre sur la commune d’Azay-sur-Thouet. Marie Magdelaine l’aide, et comme elle est très douée en couture, ses talents lui procurent un petit revenu. Mais, après cinq ans d’union, ils n’ont toujours pas d’enfant.

Le jeune couple a ainsi décidé de prendre en nourrice un enfant de l’hospice pour arrondir des fins de mois souvent tranchants mais surtout pour matérialiser leur union. Lui donner un sens après tous ces drames. C’est ainsi qu’il avait fallu attendre le sevrage de Marie-Amélie pour la leur confier et qu’elle a passé sa première année à l’hospice.

Marie-Magdelaine s’est avancée et a tendu les bras vers l’enfant. Marie-Amélie est passée des bras de la soeur à ceux de cette jeune femme accueillante avec un grand sourire et la confiance de l’enfance.

Le chemin du retour fut long, plus de quarante kilomètres à faire en charrette avec des haltes bien sûr, mais l’enfant ne cessa de gazouiller, de sourire et de regarder avec envie tout autour d’elle pendant tout le trajet.

Lorsque la charrette s’arrêta enfin devant la maison des Carré, Jean aida sa femme à descendre avec précaution, après avoir pris l’enfant avec lui. Marie-Amélie le regarda avec un air interrogatif, mais sans inquiétude, puis tourna la tête vers Marie-Magdelaine en lui prenant les joues à pleines mains.

« Bienvenue à la maison, Marie-Amélie » lui souffla timidement Marie-Magdelaine, Jean à ses côtés, souriant lui aussi. L’enfant leur rendit aussitôt leur sourire.

____________________

* Impossible de trouver la trace de Marie-Félicie après sa naissance en 1836 à Viennay.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s